Catégories
Relocation & Co

Validation en ligne des Visas Long Séjour en Titres de Séjour

Ce qui a changé

Le 18 février 2019, l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII) a lancé un nouveau portail d’enregistrement en ligne pour les titulaires de visas long séjour valant titre de séjour (VLS-TS). Ce nouveau système permet de s’enregistrer et d’obtenir une preuve de validation du VLS-TS, téléchargeable immédiatement.

Une fois enregistré, le certificat autorise son titulaire à voyager dans l’espace Schengen car le visa est réputé validé. Précédemment, ce processus prenait de 2 à 3 mois et impliquait un dépôt de la demande par courrier dans l’attente d’être convoqué par l’OFII pour la validation du visa.

Ce nouveau système n’élimine pas la nécessité pour le titulaire de se soumettre à une visite de contrôle médical et à des formations d’intégration (le cas échéant) organisées par l’OFII. Une convocation pour ces étapes sera envoyée à l’adresse électronique ou à l’adresse postale du titulaire.

Qui est concerné

Titulaires de visas long séjour valant titre de séjour (VLS-TS) et les entreprises qui souhaitent que leurs employés soient prêts à voyager peu après leur arrivée en France.

Difficultés rencontrées

Le portail connaît actuellement quelques problèmes techniques. En particulier, le pays de naissance du titulaire peut parfois s’enregistrer incorrectement. L’Administration est informée du problème et travaille à sa résolution. Les personnes concernées par le problème doivent contacter l’Administration par courrier électronique. Ceci devrait être résolu dans les semaines à venir et les détenteurs pourront télécharger un nouveau certificat corrigé.

Catégories
Relocation & Co

Online validation of Long-Stay Visas as Resident Permits

What has changed

On February 18th,  2019, The French Immigration Office (OFII) has launched, a new online registration portal for the holders of Long-Stay Visas to endorse those as residence permit (VLS-TS). This new system allows to register one’s entry online and get a proof of validation of the VLS-TS downloadable immediately.

Once registered, the downloaded certificate allows its holder to travel within the Schengen zone as the visa is deemed endorsed. Previously, this process would take 2-3 months and involved filing the request by regular mail and waiting to be summoned by OFII for the actual endorsement of the visa.

This new system does not eliminate the need for the holder to submit to a medical check visit and immigration trainings (if applicable) organized by OFII. A convocation for both is sent to the holder’s email or postal address.

Who is affected

Holders of the Long-Stay Visas valid as residence permit (VLS-TS) and companies who need their employees to be ready to travel shortly after their arrival in France.

What to expect

The portal currently encounters some technical issues. In particular, the birth country of the visa holder may register incorrectly. The Administration is aware of it and currently working on resolving this issue. Those who encounter such a problem should contact the Administration by email. This issue should be resolved in the coming weeks and the holders will be able to download a new corrected Certificate.

Catégories
Relocation & Co

Brexit: How to secure residence for British citizens in France?

Following our previous news concerning the timing set up by the ordinance of 7th of February 2019, here is our analysis concerning the rules applicable to British citizens according to their situation in France on Brexit day:

1. For all citizens legally residing in France before Brexit: exemption from Residence Permit during the lifetime of the ordinance (Article 1 of the ordinance) provided that they continue to reside in France. As explained in our previous news, this ordinance being subject to a reciprocity clause, this exemption is therefore not necessarily perennial.

2. For British nationals legally residing in France for more than 5 years: automatic grant, without having to present a Long Stay Visa, provided they can prove they have health insurance, of the 10-year « EU long-term resident » card (Article 3).

3. For British citizens legally residing in France for less than 5 years: a distinction must be made between employees on fixed-term contracts, who are entitled to a renewable one-year Residence Permit, and employees on permanent contracts, who are entitled to a renewable four-year Residence Permit (Article 2). These residence permits exempt their holder of a Work Authorization and their employer from verifying the latter with the Administration (Article 8).

4. For spouses (married before Brexit), ascendants and descendants dependent on British nationals, whether they are themselves British (Art. 2, I, 6°) or third countries (II), the multi-year residence permit issued will be of the same duration as that of the principal applicant.

The ordinance also confirmed the maintenance of rights to unemployment insurance and RSA (Article 6) for one year from Brexit and to Social Security (Article 7) for two years.

Finally, this ordinance will be supplemented by a decree setting out the conditions of resources applicable to some of the other possible statuses (« job search, business creation, visitor, entrepreneur, liberal professions »).

Do not hesitate to contact Home Conseil Relocation to assist your population of British nationals working and residing in France, which will therefore be considered as an non-EU population (and thus require Work and Residence permits) starting 30 March 2019!

Sources :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038100655&dateTexte=&categorieLien=id

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038100650&dateTexte=&categorieLien=id%20%20%20%20%20%20%20%20%2030

Catégories
Relocation & Co

Brexit : Comment sécuriser sa résidence pour les citoyens britanniques en France ?

Suite à notre précédente news concernant le timing mis en place par l’ordonnance du 7 février 2019, voici notre analyse concernant les règles applicables aux citoyens britanniques selon leur situation en France au jour du Brexit :

1. Pour tous les citoyens résidents légalement en France avant le Brexit : exemption de Titre de Séjour pendant la durée de vie de l’ordonnance (Article 1 de l’ordonnance) à condition de continuer à résider en France. Attention, comme nous vous l’expliquions, cette ordonnance est soumise à une clause réciprocité et cette exemption n’est donc pas nécessairement pérenne.

2. Pour les ressortissants britanniques résidents légalement en France depuis plus de 5 ans : octroi de plein droit, sans avoir à présenter de Visa Long Séjour, à condition de justifier de détenir une assurance maladie, de la carte de « résident longue durée UE » de 10 ans (Article 3).

3. Pour les citoyens britanniques résidents légalement en France depuis moins de 5 ans : il convient de distinguer entre salariés en CDD, pouvant prétendre à un Titre de Séjour d’un an renouvelable et les salariés en CDI, pouvant prétendre à un Titre de Séjour de quatre ans renouvelable (Article 2). Ces titres de séjour dispensent leur porteur d’Autorisation de Travail et leur employeur de vérifier cette dernière auprès de l’Administration (Article 8).

4. Pour les conjoints (mariés avant le Brexit), ascendants et descendants à charge de ressortissants britanniques, qu’ils soient eux-mêmes britanniques (Art. 2, I, 6°) ou de pays tiers (II) le Titre de Séjour pluriannuel délivré sera de même durée que celui du demandeur principal.

L’ordonnance confirme enfin le maintien des droits à l’assurance chômage et au RSA (Article 6) pendant un an à compter du Brexit et à la Sécurité Sociale (Article 7) pendant deux ans.

Enfin, cette ordonnance se verra complétée par un décret fixant notamment les conditions de ressources applicables à certains des autres statuts possibles (« recherche d’emploi, création d’entreprise, visiteur, entrepreneur, professions libérale »).

N’hésitez pas à contacter Home Conseil Relocation pour assister votre population de britanniques travaillant et résident en France qui sera donc à considérer comme une population hors-UE (et nécessitera donc Titre de Séjour et Permis de Travail) à compter du 30 mars 2019 !

Sources :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038100655&dateTexte=&categorieLien=idhttps://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038100650&dateTexte=&categorieLien=id%20%20%20%20%20%20%20%20%2030

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038100650&dateTexte=&categorieLien=id%20%20%20%20%20%20%20%20%2030

Catégories
Immigration

Brexit: When to secure residency for British citizens in France?

As we announced, the first ordinance on the residence and employment of British nationals in France was published on February 7th in the French Official Journal.

It offers a derogatory migratory status (Article 2) for British citizens according to modalities set by a future decree and which we will detail in a later news item.

This ordinance and the resulting status will be in place for a minimum period of 3 months and a maximum period of 1 year upon a no-deal Brexit from the European Union (Article 1).

As such, this ordinance will not apply in the event of a last-minute agreement between the United Kingdom and the European Union.

In all likelihood, this order will therefore apply as soon as Brexit occurs, i.e. on 30 March 2019 (Article 21).

Additionally, the text includes a reciprocity clause (Article 19): in the event the British Government applies stricter measures to French citizens residing in the United Kingdom, this ordinance may be partially or totally repealed, but not before a period of 2 months from its coming into force.

However, this repeal will not affect applications under consideration (Article 19).

Thus, the period from 30 March to 30 May 2019 seems ideal for British citizens to secure their residence rights in France.

Stay tuned for further information regarding the derogatory process and eligible categories of British citizens!

 

Sources :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038100655&dateTexte=&categorieLien=id

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038100650&dateTexte=&categorieLien=id%20%20%20%20%20%20%20%20%2030

Catégories
Immigration

Brexit : Quand sécuriser sa résidence pour les citoyens britanniques résidents en France ?

Comme nous vous l’annoncions, la première ordonnance portant notamment sur le séjour et l’emploi des ressortissants britanniques en France a été publiée le 7 février dernier au Journal Officiel.

Celle-ci offre un statut migratoire dérogatoire (Article 2) pour les citoyens britanniques selon des modalités fixées par un décret à venir et que nous détaillerons dans une news ultérieure.

Cette ordonnance et le statut qui en découle seront mis en place pour une durée minimum de 3 mois et une durée maximum d’1 an à compter de la date de sortie de l’Union Européenne sans accord du Royaume-Uni (Article 1).

Ainsi, cette ordonnance ne s’appliquera pas en cas d’accord de dernière minute entre Royaume-Uni et Union Européenne.

Selon toute vraisemblance, cette ordonnance s’appliquera donc à compter du Brexit, soit le 30 Mars 2019 (Article 21).

De plus, cette ordonnance prévoit une clause de réciprocité (Article 19): en cas d’application de mesures plus strictes par le Gouvernement britannique aux citoyens français résidents au Royaume-Uni, cette ordonnance pourra être partiellement ou totalement abrogée, mais pas avant un délai de 2 mois à compter de son entrée en vigueur.

Toutefois, cette abrogation ne pourra s’appliquer aux demandes en cours d’examen (Article 19).

Ainsi, la période du 30 Mars au 30 Mai 2019 semble idéale pour sécuriser son droit au séjour en France pour les citoyens britanniques.

Une prochaine news rentrera dans le détail de la procédure dérogatoire et des catégories de citoyens britanniques pouvant y prétendre !

 

Sources :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038100655&dateTexte=&categorieLien=id

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038100650&dateTexte=&categorieLien=id%20%20%20%20%20%20%20%20%2030

Catégories
Relocation & Co

Brexit sans un accord négocié s’approche à grands pas

Le 30 mars va marquer la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, le Brexit, et jusqu’à présent, aucun accord formel n’a été conclu pour leur future relation. Chez Home Conseil Relocation, nous suivons de près l’évolution des négociations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne et ses conséquences en termes d’immigration.

Parmi les nombreuses implications de cette situation, les premiers à en subir les conséquences seront les ressortissants français qui ont vécu au Royaume-Uni et qui reviennent en France et les ressortissants britanniques qui vivent en France.

Le gouvernement français a déjà pris les premières mesures pour remédier à la situation en mettant en place la législation de base nécessaire sous la forme de la loi du 19 janvier 2019 « Habilitant le Gouvernement à prendre par ordonnances les mesures de préparation au retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne ». Ce texte permettra en effet au gouvernement français de faire face aux conséquences de Brexit de manière urgente, par ordonnance, et sans avoir à passer par l’ensemble du processus législatif.

 

Actuellement, cinq ordonnances sont prévues pour les semaines à venir jusqu’au 30 mars, qui porteront sur la reconnaissance des diplômes et des qualifications professionnelles, la retraite et les droits sociaux par exemple.

La première portera sur le droit d’entrée, de séjour et d’emploi des ressortissants britanniques en France et aura un impact sur le paysage juridique de l’immigration en France.

Bien que le contenu de l’ordonnance ne soit pas encore connu, nous vous tiendrons au courant des développements en la matière au fur et à mesure que les ordonnances seront prises par le gouvernement français !

 

Sources :

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2019/1/19/EAEX1825542L/jo/texte

https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/12/11/la-france-s-organise-pour-faire-face-aux-differents-scenarios-du-brexit_5395547_823448.html

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/la-grande-bretagne-et-l-ue/brexit-la-france-declenche-son-plan-d-urgence_3149549.html

Catégories
Relocation & Co

No-deal Brexit is fast approaching

As a no-deal Brexit approaches for March 30th, we, at Home Conseil Relocation, are monitoring closely the development of the United Kingdom’s negotiation with the European Union and its consequences in terms of immigration.

Amongst the many implications the situation entails, the first to be impacted by it will be French nationals who have lived in the United Kingdom and are returning to France and the British nationals who are living in France.

The French Government has already taken the first steps to address this situation by laying the groundwork legislation needed in the form of the January 19th, 2019 law entitled « Empowering the Government to take by ordinance the measures to prepare for the withdrawal of the United Kingdom from the European Union ». This piece of legislation will indeed allow the French government to deal with the consequences of Brexit urgently, by ordinance, and without having to go through the whole legislative process.

As of right now, there are five ordinances planned for the following weeks ramping up to March 30th, which will deal with diploma and professional qualification recognition, retirement and social rights for example.

The first of which will deal with the right of entry, residence and employment of British nationals in France and will have an impact on the legal immigration landscape in France.

While the content of the ordinance is not yet known, we will keep you updated on developments on the subject as the orders are issued by the French Government!

 

Sources :

https://www.legifrance.gouv.fr/eli/loi/2019/1/19/EAEX1825542L/jo/texte

https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/12/11/la-france-s-organise-pour-faire-face-aux-differents-scenarios-du-brexit_5395547_823448.html

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/la-grande-bretagne-et-l-ue/brexit-la-france-declenche-son-plan-d-urgence_3149549.html

Catégories
Relocation & Co

Tax withholding for newcomers in France

January 1st, 2019 marks the start of a new way for the French Tax Administration (“FISC”) to collect revenue tax (“Impôt sur le Revenu”) in France on a Pay As You Earn basis (“Prélèvement à la source”). The FISC will liaise directly with French employers to apply the appropriate tax rate to withhold the appropriate on each of the employees’ monthly salary based on their personal situation.

This new collection method will have a strong impact on newcomers into France, obviously for foreigners settling in France for the first time but also for French nationals coming back from long expatriations.

Indeed, they are unknown to French Tax Administration as they do not possess a valid French Tax Identification Number (“Numéro d’Inscription au Répertoire”, or NIR).

Indeed, without an NIR, newcomers will not be able to have their tax rate tailored to their personal situation as it evolves (variation of income level change in the number of dependents, etc.). As a consequence, a “non-personalized” tax rate (the highest possible for that revenue bracket) will be applied by default.

In order to mitigate this negative effect on each pay slip, Home Conseil Relocation has anticipated the issue by liaising with the FISC in order to develop a brand new service of Tax Registration for newcomers.

Contact us to learn more about this service and how Home Conseil Relocation can support you and your assignees avoid this problem!

Catégories
Relocation & Co

Prélèvement à la source pour les nouveaux arrivants en France

Le 1er janvier 2019 marque le début d’une nouvelle façon pour l’Administration Fiscale de percevoir l’impôt sur le revenu en France avec le prélèvement à la source. L’Administration se concertera directement avec les employeurs français afin d’appliquer le taux d’imposition approprié pour retenir le montant adéquat sur le salaire mensuel de chacun des employés en fonction de leur situation personnelle.

Cette nouvelle méthode de collecte aura un fort impact sur les nouveaux arrivants en France, évidemment pour les étrangers qui s’installent en France pour la première fois mais aussi pour les Français qui rentrent d’une longue expatriation.

En effet, ils ne sont pas ou plus connus de l’administration fiscale française car ils ne possèdent pas de Numéro d’Inscription au Répertoire (NIR) valide.

Ainsi, sans NIR, les nouveaux arrivants ne pourront pas bénéficier d’un taux d’imposition personnalisé, adapté à leur situation personnelle au fur et à mesure de son évolution (variation du niveau de revenu, variation du nombre de personnes à charge, etc.). En conséquence, un taux d’imposition « non personnalisé » (le plus élevé possible pour cette tranche de revenu) sera appliqué par défaut.

Afin d’atténuer cet effet négatif sur chaque bulletin de paie, Home Conseil Relocation a anticipé le problème en se concertant avec la Direction Générale des Finances Publiques afin de développer une nouvelle prestation d’enregistrement fiscal pour les nouveaux arrivants.

Contactez-nous pour en savoir plus sur ce service et comment Home Conseil Relocation peut vous aider, vous et vos salariés, à éviter ce problème !

Catégories
Relocation & Co

Home Conseil Relocation hopes that your dreams and aspirations will align in 2019

A new year is upon us and at Home Conseil Relocation we hope that your dreams and aspirations will align in the year to come

A journey of a thousand miles begins with a single step; the first of which is always the hardest as we choose the direction forward.
May the horizon of this new year be filled with passion, energy, and achievement!

Catégories
Relocation & Co

Home Conseil Relocation espère que vos rêves et vos aspirations s’aligneront en 2019

Une nouvelle année s’annonce et chez Home Conseil Relocation, nous espérons que vos rêves et vos aspirations s’aligneront au cours de l’année à venir

Un voyage de mille kilomètres commence par un seul pas, dont le premier est toujours le plus difficile lorsque nous choisissons la bonne direction.
Que l’horizon de cette nouvelle année rime avec passion, énergie et réalisation !